Chargement Évènements
Cet évènement est passé

Nous vous invitons fraternellement à une soirée Net for God le vendredi 28 février 2020 à 20h00 aux salles paroissiales d’Allaire.

Le thème retenu ce mois-ci est SICILE, TERRE D’ACCUEIL. RENCONTRE AVEC L’HUMANITÉ BLESSÉE.

La Sicile, île italienne à la frontière entre l’Europe et l’Afrique, est depuis des années un lieu de passage pour les migrants, arrivant dans des circonstances souvent dramatiques. Dans ce film nous découvrons trois centres d’accueil situés dans la ville de Palerme : le centre Astalli, le centre Arcobaleno 3P et la Missione Speranza e Carità, où nous rencontrons à la fois des migrants accueillis et des bénévoles qui ont choisi de s’engager dans l’accueil. De nombreux chemins ont conduit ces migrants jusqu’en Sicile, à partir de pays très divers : Bangladesh, Ghana, Nigeria… A travers ces histoires, chacune et chacun pourra retrouver quelque chose de l’histoire toujours universelle de l’accueil et de la rencontre.

 

La Communauté du Chemin Neuf est présente en Sicile, à Altavilla depuis 4 ans. Elle a en charge l’animation d’une maison où se déroulent régulièrement des retraites selon les Exercices spirituels de St Ignace, en lien avec les jésuites. Elle a participé également en 2018-19 à la formation et l’accompagnement des bénévoles du centre Astalli.

 

Net for God est ce réseau de prière, de formation chrétienne, de fraternité à travers le monde, avec un film de 30 min en 22 langues, pour nous ouvrir aux enjeux de paix et d’unité dans le monde.  

650 lieux de rencontres une fois par mois – appelés « Points Net » – ouverts à toutes confessions chrétiennes et toutes générations, dans 66 pays.

 

Nous ressentons comme un appel urgent la vision de l’Abbé Paul Couturier écrite en 1944 :
« Si chaque Jeudi soir, commémoration hebdomadaire du Grand Jeudi, une multitude toujours plus grande de chrétiens de toute confession formait comme un immense réseau enserrant la terre, comme un vaste monastère invisible où tous seraient absorbés dans la prière du Christ pour l’Unité, ne serait-ce pas l’aube de l’Unité chrétienne qui se lèverait sur le monde ? »